Congrès Cuisines Références

on 10 octobre 2011. Posted in Fabricants

Pour son premier congrès à l’étranger, Cuisines Références avait choisi pour cadre la Sicile. C’est jusqu’à Cefalu, sur la côte nord de l’île, que l’enseigne a conduit ses franchisés, pour leur réserver un accueil chaleureux et convivial dans un magnifique complexe balnéaire, entre détente, visites et séances de travail. Ces trois jours, les 11, 12 et 13 juin, auront permis de nombreux échanges sur le thème Evolution/Croissance/Références.

Liberté, échanges, convivialité

groupe







Interview de Didier Steinmyller Directeur Général de Cuisines Références

 

SteinmyllerDidier Steinmyller

Directeur Général de Cuisines Références

Liberté, solidarité et convivialité

Il s’agit de notre premier congrès à l’étranger, qui a eu lieu sur trois jours au lieu de deux comme c’était le cas auparavant, et ce à la demande des adhérents, pour le plaisir de partager et d’échanger tous ensemble. Après une enquête de satisfaction, nous avons décidé que cette date, week-end de la Pentecôte, deviendrait celle de notre rencontre annuelle avec les adhérents (l’absence d’un certain nombre d’adhérents à ce séminaire est due à la date définie tardivement). Cet événement a été l’occasion de faire un point sur l’activité de l’enseigne et les orientations futures.
Tout le monde a été très satisfait tant sur le fond que sur la forme : les interventions ont été très appréciées, ainsi que l’organisation et l’hébergement. Bien construit, le séminaire était consacré le premier jour aux chiffres (évolution, marché), présentés par Christophe Gazel (IPEA ) ; et à la pertinence de l’utilisation d’Internet, présentée par Sébastien Broquet, responsable du web de l’enseigne, qui abordait également le développement de la préparation des achats sur Internet et la pertinence des réseaux sociaux. Le deuxième jour, nous évoquions l’évolution de l’enseigne Cuisines Références, ses axes et son développement. Cuisines Références se veut le premier réseau de cuisiniste de proximité, constitué à la fois de petits et de plus grands magasins (de 150 m2 à 350 m2) au chiffre d’affaires moyen de 300 00 € , 1 200 000 €  HT pour les plus gros, hors pose et livraison. Un chiffre d’affaires inférieur à ceux des magasins des grandes chaînes, mais avec des investissements adaptés, qui permettent de s’installer dans des petites villes. Notre enseigne propose un concept souple et adapté pour l’adhérent, avec des investissements raisonnables. Nous avons pour objectif de passer des 85 magasins que compte le réseau aujourd’hui, à 95 d’ici à la fin de l’année 2011 avec une ambition d’atteindre 350 magasins. La répartition dans les zones géographiques serait de 200 magasins pour les villes jusqu’à 50 000 ménages et de 150 magasins pour les zones supérieures à 50 000 ménages. La structure moyenne d’un magasin est constituée d’un patron vendeur pour les petites entités (représentant 60 % du réseau), auquel se rajoute un salarié vendeur pour les autres (40 % du réseau). La pose est le plus souvent externalisée .
Notre objectif pour les cinq années à venir : atteindre les 200 magasins pour un chiffre d’affaires de 90 M €  facturé, contre 24 M €  cette année. Ce qui nécessite un développement important, soit une moyenne de 25 ouvertures par an. Notre cible, coté clients , ceux sont les jeunes séniors soit les plus de 45 ans qui représentent pres de 60% de nos acheteurs, côté adhérent, on recherche des vrais professionnels de la cuisine, ayant déjà un magasin ou non. Du côté du réseau, l’attente concerne une communication plus forte, un accompagnement, de la formation… Nous souhaitons investir beaucoup plus largement sur le Net et travailler à l’amélioration du site et des mini sites de nos adhérents. Notre réseau est un vrai réseau d’entrepreneurs, chacun conserve une totale liberté de choix tout en demeurant dans le cadre de la centrale, celle-ci proposant un choix large en termes de référencements et d’outils de communication. En outre, il existe une réelle solidarité des points de vente vis-à-vis du groupement. •

 

Interview de Nathalie Lechat, Gérante du magasin d’Evron (53)

 

lechatNathalie Lechat

Gérante du magasin d’Evron (53)

Indépendante et soutenue

Située à Evron, je tenais auparavant un magasin Sésame, implanté juste à côté d’un point de vente Super U. Cette enseigne ne correspondant plus aux attentes de la clientèle potentielle, j’ai décidé, après une totale remise en question de rejoindre l’enseigne Cuisines Références, qui elle, répond aux attentes de cette clientèle. Tout en restant très indépendante, je bénéficie d’un grand soutien de la part de l’équipe de la centrale.
Le passage à cette nouvelle enseigne a signifié avant tout beaucoup de travaux de transformation. A partir du 1er novembre, le magasin exposera sur une surface de 300 m2, huit cuisines, un dressing et une salle de bains. Je collabore étroitement avec la société Nobilia, car elle est très réactive, fiable sur les dates de livraison annoncées et bien entendu également sur le référencement de la centrale. D’un panier moyen de 5 000 euros avec la précédente enseigne, je souhaite évoluer vers un panier de 7 500 euros. •

 

Interview de Chantal Fuscielli, Gérante de la Société d’Exploitation des Meubles Fuscielli

 

fuscielliChantal Fuscielli

Gérante de la Société d’Exploitation des Meubles Fuscielli

Une offre adaptée à tous les budgets

Notre société, basée à Draguignan (83), a quarante cinq ans d’âge. Depuis une vingtaine d’années, nous possédons trois magasins qui voisinent, spécialisés dans l’équipement de l’habitat. A la suite des inondations de juin 2010, nous avons dû reconstruire l‘ensemble, avec quelques changements d’enseignes : si le magasin Mobiclub a été maintenu, sur une surface de 1 450 m², en revanche un magasin Sweelit spécialisé en literie est venu remplacé en octobre 2010, sur 300 m2, notre ancienne enseigne spécialisée dans les cheminées. Enfin, en février 2011, nous avons ouvert un magasin Cuisines Références de 300 m² en remplacement de notre précédente enseigne de cuisine, qui, avec un prix moyen trop élevé, ne correspondait plus à l’attente des clients.
Outre la communication, l’enseigne Cuisines Références nous a apporté une liberté de modulation de l’offre suivant la demande, grâce à un large choix de cuisines correspondant aux attentes de tous les consommateurs.Avec ces trois enseignes, nous proposons une offre globale qui répond à toutes sortes de projets et nous permet de servir au mieux les clients, en disposant d’une communication et d’un référencement adéquats. L’enseigne Cuisines Références nous a été conseillée par des collègues de l’UCEM (Union Commerciale pour l’Equipement Mobilier). L’équipe, proche de ses revendeurs, est efficace et sympathique, et nous sommes pleinement satisfaits des aides, des contacts et du soutien apportés par la centrale durant cette période difficile. •

 

Interview de Michèle Lefranc, Gérante du magasin de Séné (56)

 

lefrancMichèle Lefranc

Gérante du magasin de Séné (56)

Le bon choix, au bon endroit

J’ai pris l’enseigne Cuisines Références il y a huit mois à Séné (56), après un parcours très diversifié mais toujours dans le secteur du commerce. J’ai d’abord tenu une épicerie, avant d’intégrer un magasin de bricolage. Après une période de remise en question, j’ai souhaité enfin travailler à mon compte et décidé de me rendre au salon de la franchise. Mon choix s’est d’abord porté sur l’enseigne Weldom, avec laquelle j’étais en terrain connu. Mais le secteur du bricolage étant trop impacté par la crise, je me suis ensuite tournée vers une enseigne de vêtements, pour finalement rejoindre le groupement Cuisines Références, qui se rapprochait de mes attentes et de mes budgets. De plus, Cuisines Références n’était pas présent sur cette zone géographique, contrairement à Ixina. Le référencement produit de Cuisines Références répond parfaitement aux besoins de la clientèle du secteur. Il m’a fallu chercher un emplacement, en l’occurrence un ancien garage, ce qui a nécessité de nombreux travaux. J’ai débuté avec un vendeur expérimenté sur ce point de vente de 200 m2, où sont exposés sept cuisines, un dressing et une salle de bains. Après huit mois d’ouverture, je suis entièrement satisfaite de mon choix : les objectifs sont atteints, même si cela a été difficile car je suis située dans une zone commerciale où la fréquentation est certes importante, comme dans tous les centres commerciaux, mais où les visiteurs ne réalisent pas systématiquement l’acte d’achat. Je suis optimiste pour les mois à venir car je peux m’appuyer sur une équipe de pose externalisée. •

 


Les représentants de la moitié du réseau de l’enseigne étaient présents, de même qu’une vingtaine de fournisseurs. Tous ont pu apprécier l’excellente entente entre les adhérents, des plus anciens aux derniers entrants au sein du réseau, et les équipes de la centrale. Ce séjour aura été l’occasion de confirmer les jeunes seniors comme le cœur de cible de l’enseigne, les plus de 45 ans, dont les attentes sont plus fortes en termes de fonctionnalités, de solutions et de conseils, représentant 58 % des ventes. Ces échanges ont également resserré les liens entre les différents partenaires autour d’un objectif commun : faire de Cuisines Références le premier réseau de cuisinistes de proximité, avec une couverture de 350 points de vente en France. Il s’agit, dans les cinq prochaines années, de passer de 95 magasins à fin 2011, à 200 magasins à fin 2016, soit 25 ouvertures par an.

Des liens renforcés

Autre chantier, la communication, et notamment la prise en compte du formidable outil que représente Internet sur la préparation de l’acte d’achat. Le réseau a ainsi validé une augmentation de son niveau d’investissement publicitaire sur Internet pour 2012. Lors de ce congrès, fut également présenté le tout dernier fournisseur d’électroménager référencé au sein du groupement, la société Whirlpool, qui vient ainsi apporter son savoir-faire en termes d’innovation, de design et de formation, ainsi que des solutions « froid américain », jusqu’à présent absentes de l’offre globale de l’enseigne. Durant cette rencontre, Cuisines Références est apparu comme un groupement fort, respectueux de la liberté entrepreneuriale de chaque adhérent, avec une vision partagée. Liberté, échange, choix, expression, convivialité, autant de termes qui revenaient dans la bouche des responsables.Pourtant, Jean-Pierre Pont, PDG du groupe FBD, met en garde contre un excès d’optimisme : « Il ne faut pas perdre de vue la réalité du marché, et ne pas s’attendre à des lendemains meilleurs. Nous devons rester réalistes, nous améliorer et créer l’union, qui fait la force ». Dernières ouvertures en date pour Cuisines Références, les magasins de Charleville-Mézières (08) et de Chambly (60). En septembre, deux points de vente ouvrent à Faverolles-sur-Cher (41) et au Plessis Belleville (60).

La prudence s’impose

Plus largement, les activités de franchise de Snaidero se portent bien, le groupe se plaçant derrière Schmidt, Mobalpa et DBd, avec un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros sur ses trois enseignes. Il envisage sur l’année 2011 l’ouverture de trente magasins pour Ixina, huit magasins pour Cuisine Plus en France, trente sur Cuisines Références.Ce congrès était aussi l’occasion de porter à la connaissance des adhérents quelques données chiffrées sur le marché. Comme la part du meuble de cuisine dans la consommation totale de meuble, passée de 18,5 % en 2000 à 23,8 % en 2010, et la part des spécialistes cuisine dans le marché total meuble, de 8,0 % en 2000, de 10,6 % en 2010 (Source IPEA). L’enseigne a déjà pris rendez-vous pour la prochaine rencontre en 2012, ce même week-end de la Pentecôte.

Céline Volpatti